DRANSES et GIFFRE Pentecote 2021

En cette fin mai, à l’approche de la fin du 3ème et dernier ( ?) confinement, l’humeur est au grand espace, à l’eau tumultueuse, bref à la communion avec les éléments naturels…

Le printemps pluvieux combiné à la fonte des neiges, le débit d’eau est très élevé pour des rivières classées IV voire plus à un niveau d’eau moyen, mais l’envie d’aventure est plus forte.

Arrivée pluvieuse le vendredi soir à Vinzier, dans un gîte montagnard classique mais avec une vue magnifique : le pays d’Heidi, si proche que l’on devine ses sommets, nous change bien de nos cloisonnements banlieusards.

Au programme du samedi : la Dranse de Morzine, sauvage et fraîche, avec une matinée assez trempée pour quelques uns,meme si la concentration était à son maximum pour ne pas baigner.

Du coup, l’après-midi, le parcours « classique » des Dranses, avec un gros niveau d’eau (77 m3/s), voit le renoncement d’une petite moitié du groupe… peu importe, le temps est superbe et les paysages splendides (aucune tour de la Défense à l’horizon). Résultat de l’après-midi : un kayak parti seul pour le Léman, heureusement récupéré avant, sans dommage.

Dimanche : le Giffre et ses gorges merveilleuses, étroites, un vrai grand plaisir Entre Sixt-fer-à-cheval et Samoens, superbe rivière de Cl. III, que tout le groupe navigue. Les vagues à surf s’enchainent, les rouleaux prennent leur tribu de bains lorsqu’on vient les coller de trop près !

On a meme retrouvé Charles, un kayakiste du Jura, qui s’est joint à nous pour le reste du week-end

C’est tellement bien qu’on remet ça l’après-midi, en refaisant le parcours des gorges

Vague à surf sur le Giffre
!!!! Magnifique video de notre ami Charles sur le Giffre !!!!

Soirée BBQ la veille du départ : ambiance très conviviale à 13 autour de la table, les conversations vont bon train sur la navigation, les prochaines sorties, Lundi matin, avant le retour, à nouveau le parcours classique des Dranses : la fatigue se fait sentir, quelques membres du groupe font des photos, quelques bains, un arrêt en cours de tronçon pour rester raisonnable et s’adapter au niveau de la rivière.

La grande vasque avant les gorges du Giffre

Une météo inespérée, des rivières magnifiques, un niveau d’eau généreux, bref, une belle parenthèse pour tous dans ces temps de contraintes, qui nous donne de nouvelles envies de rivières et de sorties en week-ends ou à la semaine.



X