Agout 2020

La mythique concentration de l’Agout a réuni 300 kayakistes, dont 13 du BAC. Cette rivière de classe III IV avec son fameux passage de référence « l’escalier de Lapeyre » est un rendez vous traditionnel du monde de l’eau vive.

L’Agout est une rivière proche de Castres, où se déroule chaque année en octobre un rassemblement de kayak d’eau vive, grace au lâcher d’eau du barrage de Pontviel, qui permet de naviguer à coup sûr sur un très beau tronçon de la rivière pendant 2 jours dans l’année. De nombreux passages Cl. III voire IV, et un passage V qui fait référence dans le monde du kayak.

Pour nous, cette sortie commence par un long trajet, départ le vendredi midi, et 750km plus loin le beau village de Brassac et ses deux ponts anciens sur l’Agout. La nuit passe vite, pleine de rêves de rapides franchis (ou pas !), et le départ se profile pour attaquer direct avec un petit seuil au rouleau bien collant, mais parfait pour jouer et s’echauffer !

La rivière ne présente pas de dangers, mais son niveau est toujours soutenu, manoeuvrier, et parsemé de jolis passages où les fautes d’inattenion se payent direct.

Tout le monde se concentre, le fameux rapide du pommier et son dénivelé conséquent sont la 1ere sensation du parcours.

Le velodrome ensuite, et on arrive après 2h de descente au fameux escalier de Lapeyre. On debarque, on reconnait… ah oui c’est « gros » ! Et ya du public qui admire les gamelles et les belles trajectoires. Trois seuils successifs, avec rappel chaque fois, plus ou moins collant… Il faut de la vitesse pour passer !

Le BAC y a fait bonne figure, plus ou moins sous marine… mais le soleil était magnifique, et même si l’eau était fraîche, on n’y prend pas froid ni en pagayant pour échapper aux rappels, ni en nageant si on aime ça !

La fin du parcours mérite aussi toute la dextérité possible, surtout pas de relachement après ce passage intense.



X